Le fonctionnement d’une mutuelle ou d’une complémentaire santé pour chat

santé pour chat

Une assurance ou une mutuelle pour chat a le même mode de fonctionnement qu’une complémentaire santé pour être humain. Son propriétaire doit souscrire une assurance santé. Ainsi, il doit s’acquitter d’une prime annuelle ou mensuelle, auprès d’une assurance pour chat, pour pouvoir bénéficier de remboursements inhérents aux frais de santé dudit chat. A titre d’exemple, une prime de 15 €/mois pour une assurance pour chat, fait profiter d’un plafond de remboursement annuel pouvant aller jusqu’à 1200 euros. Il faut savoir qu’entre les vaccinations obligatoires, la stérilisation, l’identification, la castration et autres traitements, les dépenses liées aux soins d’un chat atteindront facilement les plusieurs centaines d’euros annuels.

Les types de remboursement proposés par une mutuelle pour chat

Au même titre qu’une assurance de santé classique, il existe différents niveaux de remboursement pour la mutuelle pour chat, selon le type de contrat. On peut en dénombrer entre trois et quatre sortes, dépendant de la mutuelle ou de l’assureur. Aussi, la formule de base, soit la moins chère, comprend toujours le remboursement des frais chirurgicaux. A ceux-ci peuvent s’ajouter des garanties assurant la couverture des consultations chez le vétérinaire, les médicaments en pharmacie, les radios ou les analyses en laboratoire, les frais hospitaliers en cas de maladie ou d’accident, le transport en ambulance, les prises en charge en urgence et autres. Il faut retenir que plus la formule est complète, plus les plafonds de prise en charge augmentent, et plus les garanties sont étendues. Cependant, il faut noter que certaines maladies « normales » que « héréditaires » ne sont pas prises en charge, quel que soit le type de couverture choisi ainsi que le montant de la cotisation.

Quel chat peut être couvert par une mutuelle ?

Les mutuelles sont un brin strictes quant aux animaux domestiques qu’elles daignent prendre en charge. Dans la pratique, un chat doit respecter certains critères liés à l’âge, la santé et l’hygiène. Un chat ne pourrait être pris en charge s’il n’est pas au moins âgé de 3 mois et au plus âgé de 10 ans, lors de la souscription. Le chat doit être pucé ou tatoué, cette démarche étant une obligation légale si ses vaccins doivent être à jour. Peuvent entrer en jeu dans la détermination de la cotisation à verser, la race et les antécédents médicaux du chat. Ainsi, afin de trouver la mutuelle de santé qui conviendrait à un chat et à son budget, l’utilisation d’un comparateur d’assurance en ligne s’avère être plus que pertinente. Elle sera un précieux outil pour avoir une vision globale des offres disponibles sur le marché et d’avoir des devis personnalisés, entièrement gratuits et sans engagement.

La pertinence d’une assurance pour chat

Il faut savoir que les dépenses liées aux soins pour un chat ne sont point négligeables. En effet, rien que pour les soins de prévention, ils peuvent facilement atteindre les 2 000 à 3 000 € tout au long de sa vie. Comme tout ne peut pas être prévenu, le propriétaire sera aussi obligé de débourser de l’argent en cas de maladie ou d’accident. Et plusieurs milliers d’euros doivent être payés si le chat doit être opéré ou hospitalisé. Inscrire le chat à une mutuelle permettrait d’amoindrir toutes ces charges car le propriétaire et cela ne coûtera qu’entre 7 et 30 € environ par mois.