Moulage de caoutchouc : En quoi cela consiste-t-il ?

Moulage de caoutchouc : En quoi cela consiste-t-il ?

Egalement appelé réticulation de caoutchouc, le moulage de caoutchouc est défini comme étant une technique de transformation chimique qui confère à la matière de toutes nouvelles propriétés chimiques. L’objectif est simple : utiliser la plasticité du caoutchouc à des fins irréversibles. Il s’agit de mouler et de transformer le caoutchouc pour qu’il prenne une forme précise voulue. Il faut aussi savoir que l’utilisation de la chaleur joue un rôle primordial dans ce genre de transformation chimique.

Quelles sont les principales étapes du moulage de caoutchouc ?

Le moulage de caoutchouc intervient dans plusieurs domaines. Cela concerne toute opération chimique impliquant l’utilisation de la plasticité du caoutchouc afin d’obtenir une forme précise. Il peut s’agir de mécanique pour la fabrication de pièces et articles moulés en caoutchouc, de construction de chaussures, de fabrication ou de rechapage de pneus, de robinetterie, d’électricité, de médecine, d’industrie pharmaceutique et de cosmétique, et bien d’autres encore. Le moulage de caoutchouc concerne quelques étapes indissociables. La première étape et l’étape principale est l’élaboration d’un mélange de propriétés chimiques modulables au contact avec la plasticité du caoutchouc. Les principaux composants de ce mélange dépendent exclusivement de la pièce en caoutchouc finale que l’on souhaite obtenir. Généralement, sont utilisés pour le moulage de caoutchouc quatre principaux composants chimiques dont les plastifiants, les charges, les adjuvants et les plastifiants. La seconde étape est bien évidemment le procédé de solidification et l’affirmation du moulage une fois le mélange placé dans un moule afin d’obtenir la forme finale souhaitée.

Quels sont les principaux procédés de moulage de caoutchouc réalisables ?

A propos du moulage de caoutchouc, il faut savoir qu’il existe différentes manières de s’y prendre. Trois principaux procédés de moulage sont envisageables :

  1. Le moulage de caoutchouc par compression
  2. Le moulage de caoutchouc par transfert
  3. Le moulage par injection

En tout cas, la chaleur intervient toujours dans le moulage de caoutchouc pour tous ces procédés. En effet, les plateaux du moule sont constamment en contact avec la chaleur et donc chauffés tout au long de l’opération chimique et du procédé de moulage. La durée de l’opération, la température de la chaleur adaptée et surtout le type de moule utilisé dépendent toutefois du contenu de la formulation du mélange ainsi que de la pièce finale souhaitée. Ce sont des facteurs qui dépendent également de la quantité du mélange de composants chimiques et de celle de la plasticité utilisée. Il suffit de savoir bien peser chacun des composants chimiques utilisés afin que le mélange soit parfait.

Pour quelles raisons a–t-on recourt au moulage de caoutchouc ?

Le moulage de caoutchouc permet de travailler un grand nombre de types de caoutchoucs. Il s’agit également d’une technique à la fois rapide et efficace. Ce procédé permet plusieurs avantages en termes de délais et de coûts.

En outre, les procédés complémentaires au moulage comme l’étuvage et la vulcanisation améliorent indéniablement les caractéristiques mécaniques de pièces issues des mélanges moulés. Autrement dit, le moulage de caoutchouc effectué avec la bonne technicité et avec un processus complet représente le meilleur moyen d’obtenir une toute nouvelle propriété chimique solide et utilisable grâce à la combinaison de l’élastomère du caoutchouc avec d’autres composants chimiques.

D’un point de vue historique, le moulage de caoutchouc ou mélange élastomère est un procédé très ancien. Néanmoins, à ce jour, l’innovation en termes d’outillage et de technologie a fait de cette transformation chimique une façon extrêmement rapide et sur- mesure pour un coût raisonnable.