Comment améliorer la résistance d’un produit ferreux solide ?

Comment améliorer la résistance d’un produit ferreux solide ?

Après leur usinage, les métaux et les alliages sont soumis à plusieurs traitements thermiques pour améliorer certaines de leurs caractéristiques. Ce procédé industriel peut être appliqué à d’autres matériaux, notamment le bois, le verre et certains produits alimentaires. Quels sont les différents éléments de ce processus ? Voici les détails.

Traitement thermique : description de l’opération

Le traitement thermique d’une matière est un ensemble de procédés chimiques qui visent à lui apporter une microstructure et à modifier en totalité ou partiellement ses propriétés chimiques. Ils lui confèrent des caractéristiques mécaniques qui améliorent sa résistance aux chocs, son élasticité, ses performances et sa durée de vie.

Saumon Palette Recyclage est une entreprise spécialisée dans les travaux de traitement thermique. Votre professionnel vous offre un gage de qualité grâce à la norme NIMP, une certification internationale pour les Mesures Phytosanitaires n°15. Rendez-vous dans notre atelier de revalorisation de palette pour obtenir de plus amples informations sur le spécialiste de la palette de manutention en Indre-et-Loire (37).

Indre-et-Loire (37) est un département français qui appartient à la région Centre. Il possède beaucoup de châteaux et de vignobles qui font sa réputation.

Les différentes étapes du procédé

Le traitement thermique des aciers se compose de la phase de chauffage caractérisée par la montée de la température, le maintien de la température et le refroidissement. Le refroidissement, la dernière étape du procédé industriel nécessite beaucoup d’attention et du savoir-faire, il faut respecter une certaine vitesse pour obtenir le résultat escompté.

Il existe plusieurs techniques pour changer la structure ou les propriétés de la masse de l’acier.

  • Le recuit

La technique du recuit consiste à chauffer le métal à une température minimum de 450°C et à la maintenir pendant un moment avant de la refroidir suivant des règles spécifiques. On l’applique avant et après la formation du métal pour que celui-ci soit bien structuré et exempt de déformations.

  • La trempe

La trempe est une technique de refroidissement rapide qui permet de changer la structure ou les propriétés d’une matière. La pièce est d’abord transformée en solution sous l’effet de la chaleur puis refroidit à l’air libre, dans l’eau, dans de l’huile ou dans un autre fluide permettant d’obtenir des résultats fiables. L’objectif principal de cette technique est de renforcer la dureté et d’améliorer la résistance mécanique la pièce.

  • Le revenu

Le revenu est une technique appliquée sur un acier déjà trempé. Il consiste à chauffer la pièce à une température minimum de 700°C avant de la refroidir, afin de renforcer sa ténacité et de réduire l’impact de la trempe.

Soulignons que les traitements thermiques peuvent porter aussi sur amélioration des propriétés superficielles de l’objet. Dans ce cas, on applique des techniques de durcissement par trempe après chauffage superficiel ou des traitements thermochimiques. Ces procédés impliquent entre autres des faisceaux électroniques, des lasers, des phénomènes d’induction électromagnétique et la diffusion d’éléments métalliques et non métalliques.

Traitement thermique du bois

Pour traiter thermiquement un bois, il est impératif de connaitre la nature et les caractéristiques de l’essence qui fait l’objet de traitement. Le procédé consiste à chauffer le matériau à plus de 160°C et de le refroidir à la vapeur. Il optimise la stabilité du bois et le rend plus compacte et plus résistant aux organismes nuisibles, notamment les champignons, les insectes et la moisissure.

Le bois traité se distingue des autres grâce à sa teinte sombre et à son poids plus léger. Il est soumis à la certification HQE (Haute Qualité Environnementale).