Achat immobilier : comment trouver son logement ?

L'acquisition d'un bien immobilier doit toujours être associée à la vente de celui-ci dans le futur. Cela signifie que l'on n'achète pas n'importe quoi, n'importe où et à n'importe quel prix ! Pour réaliser un achat immobilier, qu'il s'agisse d'un appartement ou d'une maison, certaines contraintes s'appliquent, qui font l'objet de la réflexion en amont de la sélection des biens.

La surface

La surface du bien immobilier doit être définie dans une certaine fourchette, ni trop étroite, ni trop grande. Bien sûr elle doit être réfléchie en fonction de la situation géographique notamment puisque le prix du mètre carré via notaire que vous pouvez connaître dépend de ce critère en grande partie. Le nombre de pièces est généralement lié, sauf cas spécifiques de biens tels que les lofts.

La situation géographique

Cela n'échappe à personne, plus on s'éloigne des grandes villes moins c'est cher et inversement. C'est donc un choix important qu'il faut étudier en fonction des besoins du foyer. Une famille avec enfants n'a pas les mêmes besoins qu'une personne célibataire. Les écoles, les commerces de proximité sont donc à évaluer. Bien sûr, pour le travail et les commodités de la vie quotidienne, les transports en commun sont aussi à repérer en amont.

Le financement

Dans la mesure où l'intérêt de l'investissement immobilier, que ce soit à titre de résidence principale ou pour de la location, est de dépenser le moins d'argent possible et de faire financer par la banque la somme la plus importante possible, il faut s'intéresser au montant maximum qu'il est possible d'emprunter afin d'éviter de perdre du temps sur des visites qui n'aboutiront jamais. Les taux étant exceptionnellement bas, il est souvent plus intéressant de souscrire un prêt et de faire fructifier son argent (différentes méthodes peuvent être appliquées) par ailleurs.

En définitive, l'achat du bien immobilier doit toujours être effectué dans le but de sa vente ultérieure. Ce qui peut paraître une bonne affaire peut s'avérer être un fiasco au moment de la prise de décision de la cession.