Acheter ou louer sa résidence principale ?

Beaucoup de Français préfèrent acheter leur résidence principale. Généralement, les gens ont tendance à croire que l’acquisition de son logement principal et plus avantageuse que la location, mais est-ce économiquement justifié ? Autrement dit, vaut mieux rester locataire et épargner que devenir propriétaire et devoir payer les mensualités d’un crédit ?

Il est possible d’avancer plusieurs arguments en faveur de l’achat : la sécurité, une épargne forcée, se construire un patrimoine sur le long terme, réaliser des plus-values. Alors que le locataire a le sentiment de gaspiller son argent en payant chaque mois un loyer… De plus, dans un contexte de taux structurellement bas, tout semble être favorable à l’endettement dans l’objectif de devenir propriétaire. Pourtant, la réponse à la question « acheter ou louer ? » semble très complexe et la réponse doit prendre en considération différents critères.

Pourquoi louer ?

Lorsqu’on est locataire on est généralement moins engagé que dans le cas d’un achat immobilier. Rompre un contrat de bail est généralement plus facile, simple et rapide que vendre son appartement. Le locataire jouit donc d’une meilleure mobilité lui permettant par exemple de saisir une opportunité professionnelle dans une autre ville.

Avant de décider d’acheter sa résidence principale, il faut absolument prendre en considération les dépenses auxquels on est affronté lorsqu’on est propriétaire :

  • Les frais de notaire.
  • Les frais d’agence.
  • La taxe foncière.
  • Les honoraires du syndic.
  • Les charges financières de d’emprunt.
  • Les assurances décès, invalidité, chômage…
  • Les travaux de maintenance et d’entretien.

Le locataire peut parfois bénéficier d’un train de vie plus calme ou d’une capacité d’épargne plus importante qu’un propriétaire. Cette épargne lui servira d’apport personnel s’il décide d’acheter un logement au lieu de rester locataire ou il pourra investir dans l’immobilier locatif avec la loi pinel par exemple. Par contre, lorsqu’on est locataire, les loyers versés ne constituent pas un investissement comme dans le cas des mensualités payées dans le cas d’un crédit immobilier.

Le principal avantage de la location est la mobilité dont bénéficie le locataire. Dans ce cas, le locataire peut changer son logement quand il le souhaite. Alors que le propriétaire devra mettre en vente son logement et trouver un acquéreur avant de passer à la procédure de vente. Changer de logement pour un propriétaire est donc un processus compliqué, long et coûteux.

Pourquoi acheter ?

Beaucoup de propriétaires ont décidé d’acheter leur résidence principale parce qu’ils veulent se sentir « chez eux ». Mais le choix repose également sur des considérations financières. Il est évident que le choix en matière de décoration et d’aménagement d’un logement est très limité lorsqu’on est locataire (l’autorisation du propriétaire est indispensable pour effectuer même des petits travaux).

Pour un acheteur, le choix d’achat d’un logement dépend de plusieurs facteurs, dont le prix de l’immobilier, ses perspectives d’évolution ainsi que les conditions du crédit (le revenu, les mensualités, le taux d’intérêt et la durée). Plus le revenu et l’apport personnel sont importants, plus courte sera la durée de l’emprunt avec moins de charges financières. Enfin, en cas de perte d’emploi, vous êtes protégé par votre assurance perte d’emploi, ce qui n’est pas le cas pour un locataire.

Pour conclure, il est possible de dire que les prévisions pour 2019 s’annoncent avantageuses pour l’acheteur. Les taux d’intérêt sont structurellement bas et cela pourrait vous permettre de bénéficier d’une économie importante sur le coût du crédit. Pensez également à vérifier votre éligibilité au prêt à taux zéro.