Les choses à savoir avant de pratiquer le surf

Quand on part en vacances en bord de mer, on envie parfois ces surfeurs. Avec leurs planches sous les bras, leurs corps de rêves et leurs teints bronzés, ils respirent le bien-être. Décidé, on veut à tout prix s’adonner à cette activité sportive. Cependant, avant de se lancer, il est indispensable de connaître quelques points-clés.

Commencer le surf en tant qu’adulte

Contrairement aux idées reçues, il est possible de commencer le surf même si on est adulte. Il faudra simplement avoir une bonne tenue psychologique. Il est probable que l’on passe des heures voire des jours à seulement apprendre à se lever sur sa planche. Tel est le cas pour certains enfants âgés de 8 à 10 ans du même stage de surf en Bretagne. Ces derniers pourraient même être à un niveau plus avancé que nous. Il faudra cependant être assidu, parfois même acharné. Il ne faut pas oublier que la pratique de ce sport se fait dans un environnement en perpétuel mouvement. La clé du succès est la patience. Dans la plupart des cas, les stages sont uniquement réservés pour 8 élèves maximum par moniteur. Ce dernier va donner plusieurs explications sur le fonctionnement du spot de surf avant d’attacher le leash sur sa cheville.

Pratiquer le surf en France

On n’est pas obligé d’aller dans les pays tropicaux pour pouvoir pratiquer le surf. Les côtes françaises sont aussi idéales pour l’exercice de ce sport. Il suffit de choisir son club de surf pour les vacances ou à l’année en fonction de ses besoins. On peut faire un tour sur la plateforme de la Fédération Française du Surf pour plus d’informations. Il est à savoir qu’on peut également opter pour un séjour dans un surf camp. Quand on pratique le surf, tout le corps bouge : les bras pour se mettre debout, les épaules pour la rame, les abdos et le dos pour suivre les vagues.

Les précautions à prendre

Tant qu’on fait attention aux disciplines et qu’on les met en pratique, le surf n’est pas un sport dangereux. Les règles de priorités sont à apprendre par cœur puisqu’il est interdit de prendre une vague à sa guise sans tenir compte des autres surfeurs. Ceci afin d’éviter toute collision. Il est aussi indispensable de connaître le fonctionnement des courants, les horaires des marées ainsi que la nature même du fond marin. Si on est de la gente féminine, un maillot de bain qui tient bien est fortement conseillé pour éviter de nous déconcentrer.

Le choix de la planche de surf

Le choix de sa planche de surf doit se faire suivant certains critères. Le niveau est un point indispensable à ne pas négliger. Quand on débute, il faudra au moins avoir une longue planche d’environ 2m10. La planche doit bien flotter. Elle devrait également être assez épaisse pour une meilleure stabilité. Les modèles qui sont en mousse sont d’ailleurs l’idéal. Si on veut progresser, on a le choix entre un longboard et un shortboard qui est plus maniable. Il faudra seulement choisir suivant son gabarit.